Histoire du lieu

 

 

Marthe Meykuchel, missionnaire alsacienne connue sous le nom de “tante Marthe“, est arrivée dans cette maison dans les années 70. Elle a voulu faire de ce lieu une “oasis“, comme l'indique son nom “Elim“. Une oasis dans le désert, où l'on peut venir se ressourcer, loin des bruits de la ville, au pied de la montagne, et à proximité de la mer! Des centaines de familles missionnaires sont passées par là pour vivre des vacances au calme. Au delà du lieu, ces familles avaient surtout du plaisir à revoir tante Marthe, qui avait toujours le temps de les écouter et de prier pour eux! Son sourire, sa foi, marquent encore aujourd'hui les esprits. 

 

Elle a souhaité que ce lieu reste un lieu de ressourcement; c'est pourquoi la famille Beiner a tout mis en oeuvre pour continuer à faire vivre ce lieu! Pierre est le neveu de tante Marthe, et avec sa femme Jeanine, ils ont entamé d'énormes travaux de rénovation. Aujourd'hui, Elim a fait peau neuve et offre quatre appartements très confortables dans ce beau cadre verdoyant de Provence.

 

Pierre et Jeanine souhaitent de tout coeur vous permettre de vivre un séjour au calme qui fait du bien à l'âme et au corps.

Elim, ou l'histoire d'un lieu pour se ressourcer